Des questions sur un bénévolat à Télé-Accueil Charleroi?

Peut-être vous posez-vous la question d’effectuer un bénévolat depuis un petit temps et peut-être même avez-vous envisagé de le faire à Télé-Accueil Charleroi ?  Il ne vous reste plus qu’un pas à faire pour découvrir une expérience riche d’un point de vue humain et personnel. Nous allons répondre à quelques questions que nous avons pu entendre (par le passé) chez des personnes intéressées par le projet et qui pour la plupart font désormais partie de l’équipe de bénévoles à Télé-Accueil Charleroi !

 

Q: Faut-il avoir un diplôme dans le social ou être « psy » pour savoir écouter ?

R: Non, la formation à l’écoute active que chaque candidat au bénévolat doit suivre est la même pour tout le monde. Peu importe que vous ayez déjà suivi des formations par le passé ou que vous « partiez de zéro », la formation permettra de faire émerger les compétences qui vous seront utiles lors de l’écoute des personnes en difficultés ou de les développer et de les parfaire si vous en avez déjà. Les seuls réels prérequis sont l’envie de s’investir pour la communauté et de se rendre disponible à l’autre.

 

Q: Y a-t-il beaucoup de théorie dans la formation ?

R: La formation est principalement basée sur l’expérimentation pratique par des exercices d’écoute, d’où sont tirés les apprentissages. L’expérience, la réflexion personnelle sur sa manière d’écouter, et la remise en question font partie intégrante de la formation et il n’y a donc pas de « syllabus » à étudier. Dans un second temps, un stage à l’écoute permet de mettre en pratique ces apprentissages et donc d’expérimenter encore plus.

 

Q: Est-ce qu’il y a un âge requis pour pouvoir devenir bénévole ?

R: Nous acceptons les personnes entre 21 et 75 ans.

 

Q: Comment sont choisis les jours de formations ?

R: L’équipe de Télé-Accueil Charleroi essaye d’accommoder au mieux les desiderata des participants en proposant plusieurs horaires. La formation en elle-même consiste en 4 journées de 5h réparties sur un mois environ.

 

Q: Comment ça se passe pour le choix des horaires d’écoute ?

R: Pour réaliser les 14h d’écoute par mois, les bénévoles choisissent eux-mêmes parmi les horaires qui leurs conviennent le mieux. Ces plages horaires font au maximum 5h et il est possible de faire plus que 14h par mois si l’écoutant le souhaite. Il lui est également demandé de réaliser une nuit par mois afin que le service soit accessible 24h/24, mais des dérogations sont possibles en fonction de la situation de chacun.

 

Q: Si jamais je reçois un appel difficile, qu’est-ce qui est mis en place/que je peux faire ?

R: Un bénévole qui se sentirait touché ou interpellé par un appel peut en tout temps contacter une des psychologues permanentes et chaque bénévole est tenu de participer à 2h de supervision de groupe par mois. Ces supervisions sont encadrées par une psychologue et permettent à chacun de déposer ce qu’il souhaite et de réfléchir à comment gérer autrement les appels afin de pouvoir reprendre son prochain horaire d’écoute plus serein.

 

Q: Où se situent les locaux d’écoute et y a-t-il des défraiements pour les déplacements ?

R: Ils se situent dans la région de Charleroi mais l’adresse exacte reste secrète jusqu’à la fin de la formation afin de garantir l’anonymat et la sécurité des écoutants. Les déplacements ne sont pas défrayés même si le service offre une petite contribution en fonction de ses moyens.

 

Q: Pourrais-je prendre l’écoute à domicile ?

R: Non, ce n’est pas compatible avec le fonctionnement de Télé-Accueil Charleroi.

 

Q: Si un appelant est en danger ou dans l’urgence, que suis-je autorisé à faire ?

R: En tant que service d’écoute exclusivement, Télé-Accueil ne peut pas intervenir car cela briserait l’anonymat. La seule chose à faire en cas d’urgence est de proposer à la personne de contacter un service approprié (ex. le 112 ou le 101).

 

Alors, intéressé par un bénévolat à Télé-Accueil Charleroi ? Des informations complémentaires se trouvent ici et vous pouvez contacter notre secrétariat au 071/47.50.34.

 

« La formation à Télé-Accueil, c’est un peu comme quand on apprend à conduire : d’abord, on part de presque rien ou avec des aprioris sur les choses à faire et ne pas faire sur la route. La formation initiale c’est un peu comme quand on apprend le code de la route, les choses importantes à savoir. Le stage d’écoute c’est comme quand on conduit accompagné. Et pour finir quand on devient bénévole, c’est comme quand on a reçu le permis : on conduit seul mais on continue encore à apprendre et améliorer sa conduite au fil des mois. »

-Un bénévole de Charleroi